jeudi 27 juin 2013

La reine Seondeok (632-647)



La reine Seondeok fût la première femme à devenir reine en Corée (632-647).


Avant tout, quelques mots sur le royaume de Silla ?

Entre le 1er siècle avant JC et le VIIème siècle après JC, la péninsule coréenne était séparée en 3 royaumes : Koguryo, Paekche et Silla. Le royaume de Silla, situé dans le sud, était considéré comme étant le plus culturel et le plus calme des trois.


La première reine de Silla :

Son père, le roi Chinpyong, qui régna pendant cinquante ans, n'eut malheureusement aucun fils. C'est pour cela qu'il choisit l’aîné de ses filles pour le succéder à sa mort: la princesse Seondeok.

Renommée la sponsor des arts et de l'éducation, elle régna sur le royaume de Silla pendant 15 années, durant lesquelles elle s'est alliée avec la Chine des Tang. Bien que le confucianisme dominait la Corée, la reine s’intéressait de très près au bouddhisme. Ainsi, elle finança la construction du temple Bunhwangsa en 634 et supervisa l'achèvement de Yeongmyosa en 644.


La légende :

Selon la légende, la reine Seondeok possédait un pouvoir de prédiction. En voici un exemple : Un jour d'hiver, un chœur de grenouilles blanches est apparu devant elle en coassant sans cesse à l'étang de la Porte de Jade. Lorsqu'elle entendu parler de leur sortie prématurée de l'hibernation, elle envoya immédiatement 2 000 soldats à la vallée de l'origine de la femme (Yeogeunguk), située à Gyeonju. Là-bas, les troupes de Silla trouvèrent et éliminèrent 500 envahisseurs provenant du royaume de Paekche.
Lorsque ses courtisans lui demandèrent comment elle a su pour les soldats ennemis, elle expliqua que les grenouilles représentaient les soldats, le blanc signifiait qu'ils venaient de l'ouest et l'apparence de la Porte de Jade (un euphémisme pour les organes génitaux féminins) lui a indiqué qu'ils se trouvaient à la vallée de l'origine de la femme.


Sa mort :

Quelques jours avant sa mort, la reine réunit ses courtisans et leur confia qu'elle mourra le 17 janvier 647. Ce même jour elle décéda et fût enterré à Nangsan, selon son souhait.
N'ayant ni mari ni enfant, Seondeok choisit comme successeur sa cousine Kim Seung-man, qui devint la reine Jindeok.


Le petit plus :

Il existe un drama sur sa vie : Queen Seon Deok 


Source : asianhistory.about.com 
Article rédigé par Neelle


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire