samedi 20 juillet 2013

Le chant de la poupée



Le chant de la poupée.
« Il était une fois un arbre millénaire … »




     Titre originalDoll song / 인형歌 (Inhyeong ga)
   ●  Dessin : LEE Sun-Young
   ●  Scénario : LEE Sun-Young
   ●  Editeur VF : Clair de lune

   ●  Type : Sunjung  ( équivalent Shojo )
   ●  Genre :  Drame, Romance, Fantastique, Mystère, Surnaturel

   ●  Nombre de volume : 5



Synopsis 
Il était une fois, une poupée.
Un jour, l’esprit du plus vieil arbre de la colline aux prunelliers coupa l’une de ses branches et en fit naître une poupée. Il lui insuffla une âme et une intelligence et prit si bien soin d’elle qu’il finit par éprouver à son égard ce que les humains appellent de l’amour.
Il la trouvait si jolie et ressentait une telle joie de la voir que ce ne pouvait être que de l’amour.
Tout le monde s’arrêtait pour admirer son indicible beauté et tombait amoureux d’elle. Tous les hommes brûlaient de la prendre dans leurs bras et de la garder auprès d’eux.
Une seule chose lui manquait.
Elle n’avait pas de cœur. C’était une poupée dépourvue de sentiments. L’esprit de l’arbre n’étant pas une divinité liée au monde des hommes, il n’avait pu lui offrir un cœur humain.
Mais peu lui importait.
Il l’avait créée et représentait tout à ses yeux. Pouvoir la contempler pour l’éternité suffisait à son bonheur.
N’était-ce pas de l’amour, ce qui l’habitait ?

La lune qui avait empli le ciel nocturne s’était peu à peu repliée.
Une nuit, comme l’obscurité avait fini par engloutir l’astre au front d’argent, l’esprit de l’arbre s’endormit. Un voyageur égaré aperçut la poupée et s’en éprit aussitôt. Il l’emmena avec lui.
Ce n’est qu’au retour de la lune que l’esprit de l’arbre s’aperçut que la poupée l’avait quitté.
Il s’assit à la place qu’elle avait désertée, huma son parfum et il eut mal à la branche qu’il avait cassé pour lui donné vie. Il éprouva une telle indignation, une telle tristesse, un tel désespoir, que ça ne pouvait être que de l’amour.

Une joie sans borne, une solitude et une douleur extrêmes ce ne pouvait être que de l’amour.






Au premier regard, charmé par sa couverture aux couleurs enchanteresses s’accordant à merveille, on y découvre par la suite une histoire touchante d’un amour au-delà de l’être humain se passant dans l’ancienne Corée. Page après page, les mots défilent comme une poésie douce et fraîche, bien que parfois un peu confus à la compréhension, il n’en reste pas moins agréable à lire. Des mots mélodieux s’alliant parfaitement à la délicatesse des dessins d’une qualité indéniable, ainsi qu’à la finesse dans les trais rendant chaque illustration plus spectaculaire les unes que les autres. Les petits détails émerveillent les yeux avec pourtant un flou laissant une place importante à l’imaginaire des rêves.
Bien sûr, le surnaturel prend une place essentielle dans ce manhwa, ainsi qu’un certain mystère planant furtivement autour des personnages, ce qui rajoute un plus à cette histoire d’amour qui aurait pu vite tourner à la banalité romantique.
Des personnages aussi beaux les uns que les autres ainsi que des caractères haut en couleur, un scénario encastré sans fausse note, et le trait de crayon d’un génie arrivant à nous faire voyager dans le passé, c’est un manhwa à découvrir au plus vite !


La série comptera au total 5 tomes, pour le moment le tome I et II sont déjà en vente. Le tome III est prévu pour la rentrée ! 


                TOME I [ x ]                   TOME II [ x ]                   TOME III [  ]



Source : Le chant de la poupée
Article rédigé par Chu Ageha
Photo prise par Chu Ageha

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire