lundi 15 juillet 2013

Les symboles nationaux de la Corée du Sud

                        
                                              La fleur nationale


L'Hibiscus syriacus est la fleur nationale de la Corée du Sud. Il s'agit d'une espèce de plante à fleurs du genre Hibiscus et de la famille des Malvacées. Appelée mugunghwa en coréen, « mugung » signifiant « éternité », elle évoque la persévérance et la détermination des coréens à travers leur histoire. Elle apparaît aussi sur l’emblème national et dans l'hymne nationale.










                   Le drapeau                           (Crédit : korean taekwondo association in me)



La drapeau national est appelé Taegukki, dont le sens est originaire de la vieille philosophie orientale, appelée la théorie de Um-Yang. Il a été conçu par Bak Yeong-hyo, qui était l'ambassadeur de la Corée au Japon. Le 6 mars 1883, le roi Gojong déclara officiellement le Taegukki comme étant le drapeau national de Corée du Sud.                                      
Le drapeau est composé de trois parties, c'est à dire le fond blanc avec un taegeuk rouge et bleu, ainsi que les quatre trigrammes placés dans chaque coin. Le fond blanc symbolise la luminosité, la pureté et reflète le trait pacifique des coréens.
Dérivé de la Chine, le taegeuk, au centre, symbolise l'harmonie du Yin et du Yang. Il est basé sur le principe que l'univers est créé et développé à travers l’interaction du Yin et du Yang.
Les quatre trigrammes désignent le processus du Yin et du Yang subissant une spirale de changement et croissance. On les nomme le Geon (le paradis), le Gon (la terre), le Gam (l'eau) et le Ri (le feu).






     (Crédit : Ksiom via wikipédia)                              L'emblème national


L'emblème national de la Corée du Sud est composé du symbole de taeguk, c'est à dire le Yin et le Yang présent sur le drapeau national, entouré par cinq pétales stylisés et d'une ceinture d'azur avec l'inscription « République de Corée » écrit en coréen. Adapté en 1963, il représente la paix et l'harmonie. Les cinq pétales sont liés à la fleur nationale du pays, le Hibiscus syriacus. Ce blason est placé sur les documents importants du gouvernement, les décorations, les félicitations présidentielles, les badges et les missions diplomatiques à l'étranger.
 
 







             L'hymne nationale                              (Crédit : George F. Lee)



L'hymne est appelée Aegukga, ce qui signifie « la chanson d'amour pour le pays » ou « la chanson patriotique ». Elle a été composée par Ahn Eaktay et les paroles ont été écrites par le politicien Yun Chi-ho et un des leaders pro-indépendance, An Chang-ho.
A l'origine, Aegukga était chantée sur l'air de la chanson folklorique écossaise « Auld Lang Syne », introduite en Corée par des missionnaires occidentaux. Cependant lors d'une cérémonie célébrant la fondation de la Corée du Sud, la mélodie écossaise fût remplacée par la composition de Ahn Eaktay. En 1948, Aegukga fût officiellement adoptée en tant que hymne nationale par le gouvernement.


Écouter l'hymne nationale.





Source : Wikipédia
Article rédigé par Neelle


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire