vendredi 19 juillet 2013

On a testé pour vous : nos amis les insectes (âmes sensibles s'abstenir)

 
   Dans cet article, je vais vous faire découvrir 4 insectes que vous croiserez sûrement (pour ne pas dire obligatoirement) en Corée du Sud.
 
 
N°1 : Le cafard (바퀴벌레 - Bakuibeollé)
 
    Le cafard en Corée est partout. Dans les guesthouse (auberges de jeunesse), dans les appartements et même parfois dans les restaurants. Dans l'auberge de jeunesse où j'ai logé, j'ai eu la surprise vers 23h d'en voir un qui attendait juste devant la salle de bain aussi gros que mon doigt. Malheureusement ma photo de lui est de mauvaise qualité, voyez par vous même :
 

   Et encore, celui ci était "petit". J'ai eu l'occasion de croiser le chemin d'un cafard volant de plus de 5 centimètres qui ressemblait à peu près à ça :
 

Crédit : blog naver de "exterhq"

   Bien entendu, si vous en voyez chez vous, il vous suffira d'aller dans un supermarché et vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour les exterminer. Et si vous ne savez pas comment demander, voici la phrase : 바퀴벌레약 어디있어요? (Bakuibeollé yak eodi isseoyo?).
 
 
 
 
N°2 : Le mille-patte (돈벌레 - Donbeollé)
 
    Petite question : avez-vous peur des mille-pattes français? Non? Moi non plus. Habitant dans la petite campagne française, croyez-moi, j'en ai vu des insectes et le mille-patte ne fait pas parti de la catégorie "insecte flippant" pour moi. Mais en Corée, c'est différent. Il est sûrement l'insecte dont j'ai le plus peur.

    Ma première rencontre avec cet adorable animal a eu lieu au dortoir de l'université Hongik où j'ai logé quelques temps. En rentrant à 5 heures du matin, ma colocataire et moi-même avons eu l'agréable surprise d'en trouver un sur le mur de notre chambre. Nous avons alors cherché à l'écraser mais il court très vite. Ne pouvant pas dormir dans la même chambre que lui, nous sommes alors allées acheter quelques uns des meilleurs produits coréens anti-insectes. Nous avons tellement gazé la chambre que cela aurait suffit à tuer l'une de nous deux et, deux heures après, nous avons nettoyé entièrement cette pièce. Ma colocataire et moi avons trouvé toutes sortes de cadavres d'insectes mais toutefois sans trouver la moindre trace de notre nouveau compagnon. Je me suis alors dit que nous l'avions vaincu et nous avons continué à faire notre vie.
   La nuit suivante, nous revenons en pleine nuit dans la chambre et qui était là à nous attendre sagement? Lui :

 
    Quelques petites recherches sur internet plus tard, nous avons alors appris que cet incroyable insecte ne respirait tout simplement pas et donc, qu'il était impossible de le tuer avec une bombe. Mais nous avons appris qu'il ne sortait que lorsqu'il faisait nuit noire. Nous avons donc dormi la lumière allumée les deux nuits suivantes.
    Enfin, nous l'avons retrouvé mort sous mon bureau car il avait ingérer des insectes morts par le produit. Voici une photo de cette espèce plus détaillée et de meilleure qualité :

Crédit : arthurevans


N°3 : Le moustique (모기 - Mogi)
 
    C'est vrai, vous allez me dire "cet insecte est banal, pourquoi en parler?". Tout simplement pour vous prévenir que les moustiques en Corée sont des warriors (guerriers)! Ils sont plus gros que les moustiques français et ont un cerveau plus développé. Si vous entendez un moustique français dans votre chambre la nuit, il suffit de le chercher sur le mur, le plafond ou encore à coté de vous et de le tuer, ce qui montre son niveau intellectuel. Mais le moustique coréen, pour le trouver, c'est le parcours du combattant car il se cache très bien. Il y en a même un qui a réussi à me piquer 3 fois à la même jambe car il était caché sous mon bureau.
   De plus, ils ont tellement de sang à disposition qu'ils chercheront aussi à vous piquer dans des endroits improbables juste pour vous embêter. C'est comme cela que je me suis réveillée un matin avec un œil fermé et gonflé juste parce que ce petit "chéri" avait décidé de me piquer sur la paupière.


 
N°4 : La cigale coréenne (매미 - Maemi)
 
   Si vous arrivez en Corée l'été, vous pourrez entendre dans les rues séouliennes le bruit caractéristique de cette cigale :
 
 
 
   Lorsque j'en ai vu une la première fois, j'ai été impressionnée par la taille de l'animal. Beaucoup de personnes en ont peur mais rassurez-vous, elle n'est pas bien méchante.


Image de gauche :
Cigale trouvée au parc "Haneul Gongweon"
 
 
Image de droite :
Crédit : Domestic Bliss in South Korea
 

 


Article rédigé par Seolim 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire