dimanche 18 août 2013

Chilseok (칠석)


    Chilseok (칠석 en Hangul et 七夕 en Hanja) est un festival traditionnel coréen qui a lieu chaque année le septième jour du septième mois du calendrier lunaire et est originaire du festival chinois Qixi. Pour la météo, Chilseok représente le moment où la chaleur des derniers jours va s'atténuer et où la saison de la mousson va commencer.
    Les coréens donnent traditionnellement des offrandes de citrouille frite à la constellation de la Grande Ourse.


Crédit : astromaniacs


La légende de Chilseok

   "Il y a très longtemps, le Roi Céleste eu une fille nommée Jiknyeo. Cette princesse étant une tisserande très douée, son travail était de créer de magnifiques vêtements. Un jour, pendant son travail, elle regarda par la fenêtre juste à temps pour croiser le regard d'une personne attendant de l'autre côté de la Voie Lactée. Cette personne était Gyeonwu, le gardien de troupeaux de bœufs. Naturellement, ils tombèrent fous amoureux l'un de l'autre et le Roi Céleste leurs permit de se marier.

Crédit : minsukj

 
   Ils étaient très heureux ensemble. Malheureusement, leur joie fut de courte durée car lorsqu'ils étaient ensemble, ils négligeaient leurs responsabilités. Les vêtements étaient mal cousus et les animaux restaient sans surveillance. La colère du Roi Céleste fut tellement grande qu'il en arriva à la conclusion que le couple devait être séparé et qu'ils devaient vivre séparément.
   Maintenant, Jiknyeo et Gyeonwu n'ont le droit de se voir qu'une fois par an. On dit que le septième jour du septième mois du calendrier lunaire, les corbeaux et les pies volent ensemble pour former un pont, l'Ojakgyo, qui permet aux amants de traverser la Voie Lactée et d'être réunis. On dit aussi que s'il pleut cette journée, c'est qu'ils sont en larmes de devoir de séparer une nouvelle fois pour une autre année."

Crédit : Helllllen
 

Us et coutumes

    Autrefois lors de Chilseok et selon le "Dongguk Sesigi" (동국세시기), les jeunes étudiants devaient écrire des poèmes sur l'histoire de Gyeonwu et Jiknyeo. Il y avait aussi les coutumes appelées Pogui (폭의) et Pokseo (폭서) durant lesquelles les habits ainsi que les livres étaient enlevés des armoires et des étagères pour les faire sécher au soleil dans le but d'éviter la moisissure de se développer après la saison des pluies. Ce festival offrait l'opportunité aux femmes de prier l'esprit de l'étoile Véga, ou "L'étoile des tisserands", pour améliorer leurs compétences en couture. On disait que si une toile d'araignée apparaissait la nuit sur une table de la maison, leur vœu allait être exaucé. 
     De nos jours, les coréens ont l'habitude de prendre des bains bons pour la santé et de manger des plats à base de blé, comme des pâtes ou des gâteaux, car le vent et la pluie qui arrivent après le Chilseok endommagent le goût du blé. Les plats les plus traditionnels de cette journée sont le Miljeonbyeong (밀전병) et le Sirutteok (시루떡), à base de riz et d'haricots rouge.


Crédit : kdlym
Crédit : fhakdtmdi

 
 
 
Crédit : R_mento

Sources : Wikipédia, Folkency, LifeinKorea
Article rédigé par Seolim


 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire