vendredi 2 août 2013

Les alcools coréens

Crédit : Life In Korea


En Corée, la principale culture a toujours été le riz. Ainsi, la plupart des boissons coréennes alcoolisées sont fabriquées à partir de riz de variétés gluantes et non gluantes, qui sont fermentées à l'aide de levure et de nuruk, une source d'enzyme amylase à base de blé. Parfois les coréens y ajoutent des fruits, des fleurs, des herbes et d'autres ingrédients pour aromatiser les boissons.

« Sul », signifiant « alcool » en coréen, provient du mot « su », qui signifie « eau » en chinois, et de « bul », le feu. Au fil du temps, la combinaison de ces deux mots a donné « sul ». Ce terme de « l'eau ébouillantée » (sul) est dû à l'apparence du liquide de fermentation lorsqu'il bout.

Voici les principaux types de boissons alcoolisés coréennes :



Le cheongju

Crédit : Wikipédia

Le cheongju (청주) est un vin de riz clair qui ressemble fortement au sake japonais. L'une des marques les plus populaires et facilement trouvable dans les supérettes coréennes est le cheongha (청하). On y trouve aussi le beopju (법주), une version plus traditionnelle du cheongju qu'on associe souvent avec Gyodong dans la ville de Gyeongju.
Cet alcool est plus souvent servi lors de la nouvelle année lunaire, une fête connue sous le nom de Jeongwol Daeboreum (정월 대보름).



Le makgeolli

Crédit : Wikipédia

Pendant de nombreuses années, le makgeolli (막걸리) fût la boisson alcoolisée la plus aimée des coréens. A l'origine, ce dernier était l'alcool des fermiers mais depuis quelques temps il est arrivé en ville et considéré comme étant la boisson des jours de pluie.
Lacté et doux, il est fabriqué à partir de riz. On le sert généralement dans un bol en bois ou en céramique. 
Aussi connu sous le nom de nongju (농주, la liqueur des fermiers) et takju (탁주), il est très similaire au dongdongju (동동주), un autre alcool de riz fermenté et servi de la même manière.
Très populaire, il existe diverses marques de makgeolli que l'on peut trouver dans les supérettes, les bars et les restaurants.


Le yakju

Crédit : Transparent language

Le yakju (약주), qui signifie « alcool médicinal», est un vin de riz raffiné et fabriqué à partir de riz cuit à la vapeur, qui est passé par plusieurs étapes de fermentation. Appelé également myeongyakju (명약주) ou beopju (법주), on le distingue du takju par sa relative clarté.


Le soju



Clair et possédant entre 16,5% et 45% d'alcool, il est de loin la boisson alcoolisée coréenne la plus réputée en Corée. Bien qu'il soit traditionnellement fabriqué à partir de riz, la plupart des producteurs modernes utilisent des suppléments ou remplacent directement le riz par d'autres amidons, tels que les pommes de terre, le blé, les patates douces, l'orge ou le tapioca. Son goût est comparable à la vodka, même s'il est légèrement plus doux dû aux sucres ajoutés dans le processus de fabrication.

Parmi les marques les plus célèbres on trouve le Jinro et le Lotte soju.

Bien qu'il soit généralement consommé pur, les coréens aiment le boire accompagné d'un supplément, comme par exemple avec du jus de fraise (딸기 소주, talgi soju), du yaourt (요거트 소주, yogeote soju) ou même avec de la bière (소맥, somaek).



Les alcools distillés

Crédit : Sunghak

Parmi les alcools distillés on trouve le goryangju (고량주) composé de Sorghum et similaire au gaoliang chinois ainsi que le okroju (옥로주, alcool de riz avec du Coix lacryma-jobi). Une autre variété appelée munbaeju (문배주) se distingue plus facilement puisqu'elle est l'importante propriété culturelle immatérielle numéro 86-1 de Corée du Sud. Il s'agit d'un vieil alcool traditionnel distillé et formé à partir de millet malté, Sorghum, blé, riz et de nuruk (un début de fermentation), avec un taux d'alcool de 40%. Originaire de Pyongyang, la capitale de la Corée du Nord, il est réputé pour son parfum qui ressemble à l'odeur de la fleur de l'arbre mumbae.



Les vins de fruits

Crédit : taxtimes.co.kr

La Corée possède de nombreux vins traditionnels de fruits produits par une combinaison de fruits ou de fruits rouges alcoolisés. Les plus populaires sont ceux fabriqués à partir de maesil de prunes (tels que le maesiljumae hwa sumae chui soon, ou le Seol Joong Mae), le bokbunja (복분자, les framboises noires coréennes), les coings chinois et bien d'autres. Le bokbunja ju (복분자주, le vin bokbunja) est connu pour être particulièrement bon pour l'endurance sexuel.


Les vins de fleurs

Crédit : _BuBBy sur Flickr

Tout comme les vins de fruits, il existe divers vins produits à partir de fleurs tels que les vins fabriqués à partir de chrysanthème, appelé gukhwaju (국화주), de fleurs d'acacia, de fleurs de pêches et bien d'autres.
On peut également trouver le baekhwaju (백화주), fabriqué à partir de 100 différentes variétés de fleurs.


Les vins médicinaux

Crédit : goldeneagletrading.com


Les alcools médicinaux, appelés yagyongju (약용주), sont fabriqués en combinant des graines médicinales, des herbes et des racines alcoolisées.
En voici quelques uns :

  • Insamju (인삼주) : produit avec du ginseng, il est le vin médicinal le plus populaire auprès des personnes âgées.


  • Dosoju (도소주)  est un vin herbé populaire et généralement servi lors du nouvel an.


  • Songsunju (송순주) est un soju fabriqué avec du riz gluant et doux, de jeunes pommes de pain et de germes.


  • Jugyeopcheongju (죽엽청주) est un alcool traditionnel fabriqué avec des feuilles de bambous.


  • Chuseongju (추성주) est produit à partir de riz gluant et non gluant, des herbes et d'Eucommia ulmoides.


  • Daeipsul (대잎술) est un autre vin traditionnel populaire originaire de la province du Jeolla du Sud à base de riz gluant, de riz brun et de feuilles de bambous avec 10 différentes herbes médicinales.


  • Baekseju (백세주) est une variante commerciale du vin médicinal et le plus populaire auprès des jeunes. Il s'agit d'une alternative du soju utilisé dans la plupart des bars et restaurants.


  • Sansachun (산사춘) est un autre vin commercial fait de fruits rouges ou d’aubépines chinoises.


  • Bem Ju (뱀주), littéralement le « vin de serpent », est produit en plaçant un serpent dans un bocal d'alcool distillée tel que le soju, puis on le laisse vieillir. Il s'agit d'un remède réputé pour être particulièrement « bon pour les hommes ». Ainsi, divers serpents sont utilisés, puisque plus ce dernier est venimeux plus le « pouvoir » de cette médecine est de qualité et cher.


  • Ttongsul (똥술), aussi connu comme étant le « vin d'excréments », est fabriqué en versant du soju dans une fosse pleine d'excréments de poulets, de chiens ou d'humains, puis en laissant la mixture dans le trou jusqu'à ce qu'elle fermente. Trouvable seulement dans les restaurants traditionnels et peu réputé, les coréens pensent que ce vin peut guérir des maladies.



Généralement les coréens aiment manger en buvant dans les bars ou restaurants. C'est pour cela qu'il est souvent obligatoire de commander de la nourriture en plus de l'alcool dans de nombreux bars.

Mais si vous n'avez pas forcément envie de manger, on trouve facilement une grande variété d'alcools dans les supérettes et supermarchés. 


Sources : The Korea Blog, Life In Korea, Wikipédia

Article rédigé par Neelle

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire