dimanche 8 septembre 2013

Apprendre le coréen en France

   Si vous lisez ce site, c'est que vous avez un intérêt plus ou moins particulier envers la Corée. Pour les plus mordus d'entre vous, ce serait au point d'envisager l'étude de la langue coréenne. Mais si les formations universitaires sont peu nombreuses et croulent sous la demande depuis l'explosion du phénomène K-pop, il n'en reste néanmoins pas interdit d'envisager une première approche sur Internet.

L'écriture 한글 hangeul

  Plusieurs universités proposent des enseignements de coréen, du simple diplôme universitaire jusqu'au grade de doctorat.

INALCO : Institut National des Langues et des Civilisations Orientales à Paris propose un cursus licence-master-doctorat en LLCE (langue, littérature et civilisation étrangères). Très orienté sur l'apprentissage de la langue même (grammaire, sémiologie, sémantique ...) ainsi que la culture classique. Son directeur de filière, Patrick Maurus, est un éminent spécialiste de la Corée du Nord et de la littérature coréenne.

Paris 7 : Là encore, l'université parisienne opte pour une formation centrée sur l'étude de la langue et de la culture. Au programme, du coréen 9h par semaine avec des professeurs tels qu'Alain Delissen (directeur de l'Institut d’Études Coréennes du Collège de France) et Valérie Gelezeau (spécialiste de la géographie urbaine sud-coréenne).

La Rochelle : Une petite université qui cache dans son offre de formation une licence et un master de LEA (langues étrangères appliqués) en parallèle d'un enseignement en anglais. La LEA diffère par son approche plus économique des études, avec des cours d'économies, droit, marketing et comptabilité en plus des langues.  

   Au titre des diplôme universitaires, Bordeaux 3, Le Havre, Rouen, Lyon 3 et Aix-Marseille possèdent des DU de coréen à l'amplitude horaire beaucoup restreinte que dans le cadre d'un diplôme d’État.

Le Grand Roi Sejong, initiateur de l'écriture coréenne

 
  Mais tout le monde ne tient pas à lâcher travail, femme et enfants pour se jeter à corps perdu dans les études de coréens ! Pour les simples curieux ou les voyageurs prêts à décoller pour Séoul, il existe une multitude de sites pour apprendre le coréen, ou du moins s'y familiariser.

Talk To Me In Korean : Débutants comme locuteurs avancés, TTMIK est THE site pour apprendre cette langue !

KBS : A la base, c'est le France Radio coréen, décliné en 11 langues, dont en français. Une initiation au coréen est proposé en parallèles de nombreux reportages, documentaires et interviews.

Easy To Learn Korean : Nous vous avions déjà présenté sur la page Facebook du site cet espèce d'imagier qui reprend tout le vocabulaire dont on a besoin pour parler coréen. 800 fiches pour parler de tout sur tout avec tout.

Korean Wiki Project : Vous avez copié tous vos devoirs sur Wikipédia, maintenant vous allez apprendre sur Wikipédia. Même s'il reste moins intuitif que ses collègues, il a le mérite d'offrir une vrai base de donnés qui permet de retrouver rapidement la copule ou la formule grammaticale que l'on a oublié.
 
Article rédigé par Sarah

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire