vendredi 24 janvier 2014

Interview : Quand deux coréens passent du kimchi au pain



      Yoongeum, 22 ans et Youseok, 22 ans ont décidé de quitter leur petite vie séoulienne pour se lancer dans la grande aventure de la vie française, deux cultures diamétralement opposées l’une de l’autre. Ils étudient tous les deux au centre FLE de l'Université de Poitiers depuis septembre 2013. Un goût de Corée est allé à leur rencontre pour en savoir un peu plus sur leurs impressions concernant la France.



Comme pour toutes personnes, avant de poser le pied dans un pays autre que le nôtre, nous avons une vision  parfois difforme de sa véritable image. Alors une première question se pose, comment imaginiez-vous la France avant votre arrivée ?

YG: Je pensais que les français étaient intelligents car il y a une certaine philosophie en France.

YS: Moi je pensais qu'ils étaient romantiques. J'adore les films français et on nous montre les français comme étant des personnes très romantiques, sensibles et artistiques. Je suis aussi d'accord avec Yoongeum, la philosophie ainsi que la littérature française sont bien meilleures qu’en Angleterre.



Cela fait maintenant 5 mois que vous vivez en France, vous avez eu le temps de vous faire à la vie française, à sa culture et ses coutumes. Est-ce qu’après coup, la France répond à vos espérances ?

YG: À 50% oui! Mais je suis déçue car je pensais vraiment que les français seraient romantiques. Il y a aussi beaucoup de voleurs et je suis surprise car ici il y a le PACS.

YS: Oui à 80%. Je suis un peu déçu car ce n'est pas aussi romantique que dans les films et les gens ne sont pas vraiment philosophiques.



On notera donc que nous ne sommes pas assez romantique ni philosophique, ce qui est vrai quand on y pense, les films donnent vraiment une fausse image des français aux étrangers.
Maintenant une question un peu plus personnelle, pourquoi avez-vous choisi de venir étudier en France plutôt qu’un autre pays ?

YG: J’ai voulu étudier en France car le prix des cours n'est pas si cher comparé aux autres pays. De plus, une amie à moi a aussi étudié ici donc elle m'a recommandé Poitiers. Après avoir appris le français, je voudrais étudier les beaux arts.

YS: Je suis en France parce que ma petite copine est française donc je suis venu pour elle. Plus tard je souhaite rester un peu pour étudier les beaux arts, s'ils m'acceptent bien sur. Sinon je  pourrais toujours travailler à l'usine ou à la ferme (rires). Je voudrais aussi voyager en Europe et prendre pleins de photos car j'aime la photographie.



Vous aimez vraiment l’art ! Mais revenons à l’image de la France maintenant, en arrivant ici, qu’est-ce qu’il vous a le plus marqué ?

YG: Les homosexuels. Il y en a plus qu'en Corée et ils se montrent alors que chez moi ils se cachent. Et les cigarettes sont très chères en France alors qu'en Corée, un paquet coûte environ 2 euros.

YS: Je suis choqué car les garçons se font la bise pour se dire bonjour. De plus, quand je suis arrivé chez ma copine j'ai remarqué que l’intérieur de la maison française était très décoré et personnalisé, ce qui n'est pas le cas en Corée. J’ai été aussi très surpris que la culture coréenne soit aussi connue en France, il y a beaucoup de technologies coréennes, je suis fier de mon pays.



Et  donc par rapport à la Corée du Sud quels sont les points négatifs et positifs de la France d’après vous ?

YG: Ici les magasins sont toujours fermés et il faut toujours prendre rendez-vous chez le médecin alors qu'en Corée ce n'est pas le cas. L'assurance maladie est bien, c'est moins cher comparé à mon pays et les frais d'inscriptions pour les cours de français sont corrects à l'Université de Poitiers. Aussi, on est mieux payé en France car lorsque je travaillais en Corée, je gagnais seulement 3 euros par heure.

YS: Je pense qu'il y a trop de papiers à remplir, trop de rendez-vous, c'est compliqué et lent. De plus, il n'y a pas d'épiceries ouvertes 24h/24 en France ou alors c'est très cher. Mais il y a beaucoup de choses pour les étudiants, par exemple les musées sont gratuits, les aides diverses... donc c'est bien. Ici tous les étrangers sont traités de la même façon, c'est vraiment démocratique. Et puis, j'aime bien le système de la bibliothèque universitaire parce qu'il y a beaucoup de livres, c'est calme pour étudier. Ce que j’aime aussi ici c’est que les rues sont propres car les français ne crachent pas par terre, contrairement aux coréens.



Et c’est là qu’on se rend vraiment compte que l’image de la France et sa culture est différente pour les étrangers et ceux qui y vivent. C’est vraiment intéressant d’avoir vos avis pour comparer par rapport à notre point de vue !
Mais sincèrement, que pensez-vous des français et des françaises ?

YG: Les français sont très gentils et agréables. Pour la petite anecdote, un jour mon ordinateur est tombé en panne et le petit copain de mon amie m'a aidé à le réparer, j'ai beaucoup apprécié.

YS: Les garçons français ne sont pas beaux mais les filles sont jolies (rires). Je trouve que les français sont plus agressifs que les coréens. Et puis de temps en temps les vendeurs sont grossiers. Par exemple un jour j'ai été dans un magasin de vêtements, j'ai demandé à la vendeuse si je pouvais prendre une photo du prix car je voulais revenir, elle a dit d'accord. Je n'ai rien acheté car je voulais revenir plus tard. En partant je lui ai dit bonne journée et au revoir mais elle ne m'a même pas regardé, ni répondu. Sinon en général je trouve que les français sont plutôt polis.



Les avis s’opposent sur les français et françaises ! *rires*
D’ailleurs, nous avons pour habitude lors de nos temps libres de faire du shopping, trainer avec nos amis, fainéantiser devant la tv et même geeker pour certains. Et vous, que faites-vous de votre temps libre ?

YG: Je voyage en France, j'étudie, je me promène au centre ville et je tourne des vidéos de moi-même pour mon portfolio pour les beaux arts.

YS: Je prends des photos de la ville de Poitiers, je vais aux réunions d'étudiants aux beaux arts, je vais aussi dans d'autres villes comme Paris pour visiter et prendre des photos, je regarde la télévision française avec ma copine. Je fais aussi des soirées entre coréens et je vais manger au restaurant.



Justement en parlant de restaurant, c’est parfait pour la prochaine question. La France est réputée dans le monde entier pour ses plats et on ne vient jamais ici sans avoir manger au moins une fois l’une de nos spécialités. Dîtes-nous ce que vous pensez de notre gastronomie ?

YG: Une fois, j'ai goûté le foie gras et les escargots, j'ai trouvé que c'était super bon. La première fois que j'ai mangé au restaurant universitaire c'était bizarre car il n'y avait pas de riz, ni de soupe. Mais depuis je me suis habituée.

YS: Au début je ne voulais pas goûter les escargots car c’est bizarre, mais finalement c’était très bon. Lorsque je suis arrivé en France, j’ai trouvé que la nourriture était trop salée. Au début j'avais mal au palais à cause du pain car en Corée on n’a pas trop besoin de mâcher les aliments, les plats sont à base de soupes, de légumes... J'étais aussi choqué car en Corée on partage les plats au milieu de la table alors qu'en France c'est chacun son assiette, sauf pour le pain et en plus tout le monde le touche. Et pourquoi on ne mange pas de cornichons avec les pizzas et les pâtes ici? (rires)



Et voici notre dernière question, après promis on vous laisse tranquille !
Plus tard, pensez-vous rester en France ou repartir ?

YG: Je voudrais vivre en France et y travailler en tant que designer.

YS: Moi aussi je voudrais rester en France mais ma copine veut vivre en Corée. Donc je n'ai pas trop le choix (rires).



Merci à YG et YS pour leur patience lors de cette interview ainsi que de leur aimable coopération ! Nous leur souhaitons bonne chance pour le futur. Nous avons également didactisé leurs réponses puisqu’ils sont seulement au niveau A1. 


Interview realisé par Un Goût de Corée

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire