dimanche 6 novembre 2016

Haechi


Dans cet article, nous allons voir un peu l'histoire du très célèbre Haechi !


Origines

A ses origines, Haechi s'appelait Xiezhi et arrive tout droit de la mythologie chinoise. Il est décrit dans d'anciens livres comme une chimère avec un corps de chien, une tête de dragon ou de lion, parfois avec des ailes et une corne au milieu du front, vivant au nord-est de la Corée à la frontière de la Mandchourie. Des statues le représentant sont toujours présentes en Chine.


A la bibliothèque de l'université de droit et de sciences politiques en Chine
Crédit : http://www.china.org.cn/


En Corée

Haetae, de son premier nom, arrive en Corée sous la période de Choson / Joseon (1392-1910). Il a l'apparence d'un lion, avec une petite corne et une clochette au niveau du cou. Il devient le symbole de la protection du royaume contre les incendies et les catastrophes naturelles notamment grâce à sa capacité à avaler le feu. En effet, peu importe la taille des flammes, il peut tout avaler et protéger ce qui l'entoure. Il est également dit que Haechi vit et adore jouer dans l'eau, mais aussi que si vous avez sur vous une torche (oui c'est possible hein), un briquet ou des allumettes, il se promènera à vos côtés attiré par le feu. 

La principale statue à son effigie a été construite devant le palais de Gyeongbok (qui à l'époque était entourée de forêt) par le tailleur de pierre Lee Se-Wook afin de protéger le palais de la puissante énergie pyrique de la montagne Gwanaksan. Cela ne l'empêchera pas de brûler deux fois : à la fin du XVIe siècle ainsi qu'au début du XXe siècle. 

A Gyeongbokgoong

A Gwanghwamun

A Doksunggoong




Symbole officiel

En 2008, le maire de Séoul se désole de ne pas avoir de symbole aussi important que la Big Apple de New York, la Tour Eiffel pour la France ou encore le Merlion de Singapour. Après six mois de préparation, la plupart des représentants voulaient choisir le palais de Gyeongbok comme icône représentative de Séoul mais c'est finalement Haechi qui a été choisi en raison de son histoire. 

A partir de ce moment, il remplace l'ancien "symbole" de la Corée, WangBomi ou Hodori qui n'avait pas eu grand succès à l'international.


Mascotte WangBomi
Hodori lors des jeux olympiques de 1988


Le nouveau symbole adopté en 2008
Haechi un peu plus infantilisé



Dérivés

Les dérivés de Haechi sont tellement présents en Corée du Sud qu'on le voit partout : une statue le représentant est visible sur la place de Gwanghwamun, deux magasins de souvenirs où l'on peut acheter n'importe quoi avec la tête de Haechi (un sur la place de Gwanghwamun et un dans le métro à Jongno), un dessin animé de la SBS appelé "Mon ami Haechi" (내친구 해치) dont la chanson de générique est chantée par le groupe SNSD, des logos de lui sur les taxis, et même une représentation de lui construite à partir de bouteilles en plastique...





Haechi à Gwanghwamun

Magasin de souvenirs dans le métro

Haechi en format bouteille plastique

Autres produits dérivés
Et vous? Vous aimez Haechi?
Partagez vos photos de lui avec nous!

Article rédigé par Seolim


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire