On a testé pour vous : Quelque chose de Corée du Sud

Nanika ? Mais quel est ce "Quelque chose" dont tu parles ? Que signifie Nanika ? Justement mon petit, Nanika signifie littéralement “Quelque chose” en japonais. C’est comme une invitation au voyage entre les pages de ce livre. Tu te mets à bouquiner et finalement tu te prends à rêver de ce “quelque chose” en Corée du Sud et même d’ailleurs.

 Les éditions Nanika, c'est quoi ?

Maison d’édition fondée en novembre 2017 par Élise Ducamp, les éditions Nanika ont pour but de vous faire découvrir les pays d’une manière différente. Petite, elle découvre le monde avec ses parents “expat", c’est alors qu’Élise comprend que la notion de tourisme n’est pas forcément bien employée mais on parle plutôt de “vivre ailleurs". C’est de ses expériences que naît l’idée de la collection “Quelque chose de".

L’équipe des éditions Nanika est entre autre composée de :

⇾ Gaëlle, maquettiste
⇾ Louise, responsable de la diffusion et des relations libraires
⇾ Angeline, community manager
⇾ Charlotte, attachée de presse travaillant pour "Games of com’"
⇾ Élise, éditrice.

Ainsi que des personnes en externe :

⇾ Chloé, relectrice
⇾ Marlène, webdesigner
⇾ Guillaume, l'aspect juridique.

Et surtout, des illustrateurs dont vous retrouverez le travail dans ces livres : Fanny et Patrice.

Présentation du livre :


Bien qu'il puisse faire penser à un guide touristique par son format, Quelque chose de Corée du Sud, écrit par Elise Ducamp, n'est pas là pour vous conseiller des itinéraires à emprunter au pays du matin calme. L'ouvrage est plutôt un guide de compréhension de la culture sud-coréenne, une porte d'entrée pour apprendre à vivre dans cette société, à comprendre les us et coutumes du pays qui semble jeune mais a derrière lui une longue histoire.
Découpé en 5 parties (“Histoires et traditions”, “Art et culture”, “Kimchi et Soju”, “Religions et croyances” et “La Corée au quotidien”) qui développent chacune plusieurs thèmes sur 2-3 pages, Quelque chose de Corée du Sud permet de brosser un panorama assez complet de ce qui constitue l'identité coréenne. Ce n'est pas un ouvrage spécialisé sur un sujet en particulier, il faudra aller plus loin pour cela, mais il offre la possibilité de plonger dans cette culture pour quiconque voudrait en apprendre un peu plus, avoir des clés de lecture sur les films, les dramas, les ouvrages littéraires... Les différents thèmes abordés étant indépendants les uns des autres, il est possible de picorer Quelque chose de Corée du Sud, de le lire comme on veut en commençant par ce qui nous intéresse ou intrigue le plus sans passer par le début. Ainsi, vous pouvez passer de la découverte de la symbolique du drapeau sud-coréen, à la culture du “manger ensemble” en passant par les K-dramas, en un mouvement de page.
La forme de ce nouveau livre sur la Corée du Sud est également différente de celle d'un guide touristique. Une attention particulière est portée aux illustrations signées Fanny Liger et aux photographies qui jalonnent le livre.
En somme, Quelque chose de Corée du Sud propose de vous livrer le b.a.-ba de la culture coréenne dans un format pratique et soigné à un petit prix. Il serait bête de s'en priver !

L'avis de l'équipe sur Quelque chose de Corée du Sud :


Nous n'avons pas trouvé d'aspect négatif à ce nouvel ouvrage sur la Corée du Sud.
Toute l'équipe a été séduite par le côté "3 minutes pour comprendre" du livre que l'on a jugé simple et efficace. Cela permet un bon début pour approcher la culture sud-coréenne et comprendre la manière de vivre de ce peuple.
Le format est également un point fort et notamment le choix de privilégier des illustrations aux photographies. Cela confère une vraie touche d'originalité.
Nous avons également apprécié le parti pris de la transcription du hangeul "à l'oreille" qui est un sérieux avantage pour un lecteur ne parlant pas coréen. Le guide pratique à la fin est d'ailleurs extrêmement bien construit en proposant quelques mots utiles en alphabet coréen, selon la transcription officielle et comme on l'entend avec une oreille française.
Pour nous qui visons à promouvoir la culture coréenne en France, Quelque chose de Corée du Sud apparaît comme un véritable guide de voyage de ce pays, sans le côté business d'un guide lambda car ici on ne vous dira pas où louer le moins cher, ni où déguster le meilleur bibimbap, mais vous ressortirez de votre lecture avec un passeport de compréhension d'un peuple et de sa manière de vivre qui nous l'espérons vous donnera envie d'aller plus loin et de franchir le pas du voyage réel en terre sud-coréenne.

Où acheter le livre ?

 

http://editions-nanika.fr/produit/quelque-chose-de-coree-du-sud/  https://www.amazon.fr/Quelque-chose-Cor%C3%A9e-du-Sud/dp/2956247603 https://www.cultura.com/quelque-chose-de-coree-du-sud-9782956247609.html   https://livre.fnac.com/a11301409/Elise-Ducamp-Quelque-chose-de-Coree-du-Sud


Article écrit par Chu Ageha et Virginie.

Vi

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Instagram